3 questions à … Catherine C. une de nos fidèles donatrices

Catherine C., FIDÈLE DONATRICE À LA FONDATION ESPÉRANCE RURALITÉS

 

“Mon enthousiasme n’a pas été déçu. Aller les voir m’a confortée dans mon choix car passer toute une journée avec les professeurs comme avec les élèves fut pour moi un vrai bonheur.”

Pourquoi et comment avez-vous rejoint l’aventure Espérance Ruralités ?

Lors d’une réunion où j’assistai en tant que donatrice j’ai pris connaissance de l’existence d’Espérance Ruralités.
Leur directeur a su nous motiver en faveur d’élèves issus d’un territoire éloigné de la capitale. Je me suis tout de suite sentie prête à les aider et à basculer mes dons vers E-R, confiante qu’ils auraient un enseignement de qualité très rassurant pour les parents.

Qu’est-ce que vous en recevez ?

Mon enthousiasme n’a pas été déçu. Aller les voir m’a confortée dans mon choix car passer toute une journée avec les professeurs comme avec les élèves fut pour moi un vrai bonheur.

Ils apprennent dans le calme, les récréations et les repas sont animés et joyeux en adéquation avec une très bonne organisation (les enfants apportent leurs repas, font la vaisselle, balayent la salle) et en dehors des cours ils ont quelques séances en ateliers et en fin de semaine ils vont visiter une EPHAD.  Le résultat semble tout à fait conforme à leurs objectifs.

Leur accueil, de plus, fut très chaleureux. Je garde toutes leurs frimousses dans mon cœur et compte bien aller les revoir. Je suis ravie de savoir qu’ainsi les jeunes peuvent échapper aux trop fréquents harcèlements scolaires et aux trop nombreuses absences de professeurs,  rencontrés en collège public où l’enseignement et les méthodes ne sont pas toujours à la hauteur des besoins des élèves.

Espérance Ruralités en un mot ?

Un havre d’indépendance et de responsabilité pour donner à nos enfants un bagage intellectuel de qualité et un bon départ dans la vie.